Mot du Président

ccblm2018 a été une année importante pour la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise au Maroc.

Un nouveau bureau a été élu en octobre 2017, de nouvelles responsabilités et une vision renouvelée s’en dégage.

Je voudrais les définir ici en quelques mots.
La prédominance dans notre quotidien, tant dans le domaine personnel que professionnel, des réseaux sociaux, de nouveaux outils digitaux, ... bref : d’une nouvelle manière d’échanger et de commercer vous est bien évidemment  apparue! Cela nous a amené à une introspection profonde et de redéfinir notre « raison d’être » dans cette nouvelle ère de l’information.

Notre ambition ? 

Essayer d’apporter des réponses concrètes en terme de moyen de communication mis à disposition de nos membres et de nos partenaires en vue de faciliter et de densifier les relations, les prises de contact. Ce nouveau portail Internet est un de chantiers que nous avons mené à bien.

Une nouvelle ergonomie, des nouvelles fonctionnalités et l ‘apparition de nos « pôles experts », ce qui vous permettra d’être en prise directe avec nos Conseillers, qui ont développé, chacun dans leur domaine, un savoir-faire et une expertise reconnue, nationalement ou à l’International. N’hésitez pas à faire appel à eux !

Nos rendez-vous mensuels sont également appelés à se renforcer et à se développer : nos rendez-vous de networking et d’échanges entre membres et partenaires seront nombreux et diversifiés, avec comme point d’orgue la visite Princière de S.A.R la Princesse Astrid au Maroc du 26 au 30 novembre, à la tête d’une délégation de plus de 450 participants

Votre Chambre de Commerce aura la plaisir de conduire une session plénière sous le thème « Doing Business in Morocco » au cours de cette visite d’importance. Un moment à ne pas manquer si vous souhaitez développer vos contacts avec des sociétés belges dynamiques !

Enfin, si Bruxelles est bien sûr la capitale de la Belgique, elle est aussi la capitale de l’Europe et siège de nombreuses instances européennes : Commission, Parlement et autres organes décisionnels.

Cette thématique, dont l’intérêt semble marqué auprès de nos membres, constituera un axe de développement pour 2019 : nous souhaitons, dans l’avenir, nous inscrire comme un trait d’union entre ce marché de plus de 500 millions de consommateurs et les opérateurs économiques au Maroc. 


Edwin Sluismans