EuroCham Maroc

Union des Chambres de Commerce et d’Industrie Européennes au Maroc

EuroCham Maroc  est l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie Européennes au Maroc. Elle a pour objet de rassembler les intérêts de plus de 7.000 entreprises européennes au Maroc, d’assister et de promouvoir le développement des relations économiques et commerciales, ainsi que les investissements entre le Maroc et l’Union européenne, notamment dans le cadre du Statut Avancé et du dialogue euro-méditerranéen. Elle agit en étroite collaboration avec les représentations des différentes instances communautaires au Maroc, en particulier la Délégation de l’Union européenne dans la mise en oeuvre de ses actions, et avec l’Association des Chambres de Commerce et d’Industrie européennes (EUROCHAMBRES), basée à Bruxelles.

EuroCham Maroc est composée des huit Chambres suivantes :

  • ccblm la Chambre Allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc.
  • ccblm la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise au Maroc.
  • ccblm la Chambre Espagnole de Commerce, d’Industrie et de Navigation de Casablanca.
  • ccblm la Chambre Espagnole de Commerce et d’Industrie à Tanger.
  • ccblm la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc.
  • ccblm la Chambre de Commerce Britannique au Maroc.
  • ccblm la Chambre de Commerce Italienne au Maroc.
  • ccblm la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services du Portugal au Maroc.

La représentation officielle de l’économie autrichienne au Maroc, la Section Commerciale d’Ambassade d’Autriche au Maroc (Advantage Austria), est présente en tant que membre associé.

La présidence d’EuroCham Maroc est tournante annuellement entre les différentes Chambres. En 2021, la Chambre de Commerce Belgo-Luxembourgeoise au Maroc (CCBLM) en assure la présidence.

EuroCham Maroc travaille entre autres pour :

  • 1. La consolidation de l’ouverture réciproque des marchés européen et marocain afin que les entreprises y accèdent plus facilement
  • 2. La facilitation des procédures à l’importation, l’exportation et de transit entre l’Union européenne et le Maroc
  • 3. L’amélioration des conditions d’accès aux marchés publics marocains pour les entreprises européennes
  • 4. La suppression de tous les obstacles bureaucratiques des entreprises et la transparence dans les procédures administratives et juridiques au Maroc
  • 5. La modernisation et le développement des PME/PMI au Maroc
  • 6. L’extension du programme « Invest in Med » à un nouvel appel à projets centré sur le développement des PME/PMI
  • 7. L’implication plus forte des CCI européennes dans la mise en place et la réalisation des grands projets de coopération économique euro-méditerranéenne